Animaux vivants

La communication avec les animaux permet un contact en vue d’améliorer les relations entre eux et les humains. Cela peut s’avérer très efficace en cas de comportement difficile à vivre, pour l’humain comme pour l’animal, ou de comportement modifié et apparemment sans raison, en cas de changement dans la structure familiale (arrivée d’un bébé, divorce, décès, départ d’un enfant vers son autonomie…), de déménagement, de maladie, pour lui-même ou pour quelqu’un dans la maison …dans toutes les circonstances susceptibles d’avoir un impact sur un mode de vie ou un impact affectif.

En cas de maladie: un animal malade pourra donner son sentiment, signaler où il a mal, ce qu’il ressent, ce qu’il pense qui lui ferait du bien…mais il ne donnera pas un diagnostic médical, c’est une évidence. La communication pourra aiguiller, mais en aucun cas ne peut remplacer une visite chez le vétérinaire, ni un examen. Une communication n’est pas une consultation vétérinaire.

Une communication peut être utile  si les humains désirent informer l’animal de quelque chose de particulier et recevoir son avis en retour. Par exemple: « Nous quittons la maison, nous déménageons pour une autre maison et les habitudes de toute la famille vont changer; mais nous restons ensemble, tu auras toujours ta place avec nous, ton confort… » Ou lors d’un départ en vacances: « Nous partons quelques temps et comme il est impossible pour nous de t’emmener, tu seras dans un lieu où on prendra soin de toi (chez Mamy/Papy? à la pension?…) , nous venons te rechercher ensuite et tout le monde rentre à la maison. »

Il est primordial d’informer un animal d’un changement, quel qu’il soit, dans son quotidien ou dans son environnement. Ne pas l’informer risque d’ouvrir la porte à un questionnement qui peut devenir sujet d’angoisse, trouble de comportement,  voire problème de santé. Il est important aussi de pouvoir connaître son point de vue. Vous pouvez également préparer l’animal en lui disant simplement et par phrases affirmatives, ce dont vous souhaitez l’informer. Il comprendra, même si vous ne comprenez pas ce que lui vous répond en retour. Ne vous adressez pas à lui comme à un bébé si il s’agit d’un animal adulte. Parlez de manière simple, claire, nette, précise.

Restez honnête, cohérent et authentique: ne lui servez pas un discours opposé à vos actes, vos pensées, vos intentions. Ne lui dites pas: « Je suis content de partir », si vous en êtes effondré. Il le saura de toute façon. Ne lui dites pas : « Tu pars avec nous », si ce n’est pas le cas. Il ne sera pas dupe, perdra une part de sa confiance en vous et naturellement, ne vous croira plus la prochaine fois. Dans tous les cas, efforcez-vous de réfléchir avec bon sens, et d’agir avec amour: c’est la formule qui fonctionne le mieux!

6 commentaires pour Animaux vivants

  1. Laurence dit :

    Merci pour la communication avec Liberty qui m’a permis d’être alertée de son mal être et de tout faire pour y remédier. Une grosse remise en question sur moi-même aussi très positive, grâce à toi et à Liberty.

  2. parrenin éliette dit :

    Un énorme Merci à Carol, grâce à ses contacts avec mon Filou, je peux savoir ce dont il a besoin, ou de quoi il souffre. Et ça me permet aussi de mieux comprendre et de tout dire à Filou, maintenant on communique mieux tous les 2. Merci encore mille fois chère Carol, vous êtes un ange gardien pour nos loulous – Eliette

  3. Carol dit :

    Reçu de Myriam A. (Bourgogne, France), janvier 2015
    « Châtaigne, depuis sa communication avec vous le 24/11/2014, va beaucoup mieux. Elle n’a plus aucune crise désormais. Elle est beaucoup plus gaie et joueuse. (…)
    Cela a été un moment d’émotion incroyable que cette communication avec elle. Mon regard sur elle a aussi totalement changé : je ne la vois plus comme un « enfant » dont je dois m’occuper, mais comme un être adulte (en vie de chat elle est plus vieille que moi), plein de sagesse et de philosophie, qui en sait sans doute au moins autant que moi sur la vie.
    Je ne l’infantilise plus, elle est devenue mon égale. En conséquence j’interprète différemment ses attitudes. Exemple : quand elle vient me chercher dans mon bureau après plusieurs heures d’ordinateur avec force miaulements, je n’interprète plus cela comme : « bébé veut qu’on s’occupe de lui » mais plutôt comme : « arrête donc un peu de t’abrutir sur cet engin et viens faire une pause avec moi ! ». Et désormais je l’écoute et suis attentive à ses conseils. Oui notre relation a beaucoup évolué en mieux, et je vous en remercie. »

  4. CHEREAU Sophie dit :

    La Com nous a permis une adoption réussie. Il était prévu que j’adopte le chat de mon grand-père quand celui-ci partirait dans l’autre dimension. Son chat n’avait pas bon moral et j’ai déjà un chien qui n’aime pas les chats en général. Une communication en amont a été réalisée et a montré un bon état d’esprit du chat et du chien. Et une autre a été faite au moment de l’accueil du chat. Et c’est incroyable! Au bout de seulement quelques jours une amitié a commencé à naître entre les 2. Le 1er jour un peu de tensions, mais rien de dramatique et après quelques jours, le chat s’est ouvert à nous. Maintenant, plusieurs mois après, le chat est devenu notre chat, il dort avec ma fille, et lui et notre chien se font des bisous et apprécient de s’allonger côte à côte.
    C’était une adoption mal partie mais comme à chaque fois la Com a été essentielle. Et elle a permis au chat et à nous de panser nos blessures du départ de mon grand-père.
    Depuis 10 ans je fais confiance à Carol. Elle a changé notre vie.

  5. Julie dit :

    Pitchi est un vieux chat cabossé qui est entré dans notre vie il y a un an. Nous l’avons adopté dans un refuge. Insuffisance rénale chronique, herpès virus qui a mal tourné (énucléation), coryza chronique… et aujourd’hui tumeur nasale. Carol n’avait aucune information sur Pitchi au moment de la communication. Pitchi lui a transmis son avis sur les traitements qu’il avait (phytothérapie et homéopathie) et quelques détails nous concernant que Carol ne pouvait absolument pas deviner. Par cette communication, nous avons pris connaissances du ressenti de Pitchi sur son état de santé et l’évolution de sa maladie. Carol lui a consacré du temps et de l’énergie bien au-delà de la communication avec une grande générosité. Pour l’instant, Pitchi est encore en vie (il a trouvé son rythme de croisière :-)) et je me sens plus sereine face à sa maladie. Il était en chute libre et mes angoisses, mes peurs le plombaient encore plus. Notamment en me faisant participer par un exercice (envoyer à Pitchi mon énergie), Carol m’a redonné confiance et surtout confiance en Pitchi
    ❤ ❤ ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s